"Ban" signifie argile en Wolof, la langue la plus parlée au Sénégal. 

Fondé en 2020 par Imann Gaye, Amadou Samb et Aboubacar Barry, le Ban est un collectif de céramistes sénégalais qui vivent et travaillent à Dakar. Les membres sont rejoints un an plus tard par un autre céramiste, Sidy Sy. L’idée de former ce collectif est née de la nécessité de préserver le savoir-faire de la céramique dans un pays où cette pratique est en train de se perdre peu à peu. Leur pratique consiste à réinterpréter les modes de transmission et de production traditionnels par l’emploi de différentes technologies, afin de repenser une économie de la céramique à Dakar.

Le Ban Workshop est à la fois un atelier de production, une boutique, un lieu d'apprentissage et également un espace où des projets artistiques se déploient.

En 2021, le Ban Workshop a été invité par l'Institut Français de Dakar à participer à "Gorée Regards sur Cours", en collaboration avec les étudiantes de la Maison d’Education Mariama Ba. Pour le OFF de la Biennale de Dakar de 2022, le collectif a exposé à la Galerie Manège pour « Picasso Remix », et à la Maison de la Culture Douta Seck pour « Black Rock 40 » organisé par Black Rock Residency. En 2023, le Ban a collaboré avec le designer Bibi Seck pour produire une série de céramiques dans le cadre de la "Design Parade", à Toulon, France. La même année, le collectif était un des lauréats du « Kaabo Award for Black Ceramicist ». Dans le cadre du OFF de la Biennale de Dakar de 2024, le Ban Workshop accueille et participe à une résidence artistique curatée par Melissandre Varin en collaboration avec Eastside projects (Birmingham, Angleterre) qui mènera à une exposition dans leur lieu. Le Ban Workshop accueillera également le projet « Fait avec amour » des artistes Attandi Trawalley et Melinda Fourn.

Le Ban Workshop a été mentionné dans différentes publications, notamment Frieze, Departures, Le Point, Nataal Media et Studio Potter.

Parallèlement, en 2020, Imann Gaye était artiste en résidence sous le tutelage du céramiste Ibrahim Samer dans l’oasis du Fayoum, Égypte (une résidence créée par un des co-fondateur de la galerie ATHR) et en avril 2024, au Musée IFAN à Dakar avec la céramiste Magali Satgé (programme de résidence organisé par le Grand Palais RMN).
Imann Gaye a aussi été invitée à présenter une série de céramiques au Musée Dauphinois, à Grenoble, France en décembre 2024. 

Crédit photo 1 et 2 : Ibrahim Cissé

Using Format